As selem aleykoum mes chères soeurs,

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une histoire qui me tiens très mais alors très à coeur et qui me touche au plus au point.

J’espère que vous serez nombreuses bi idnillah à l’aider.

Si vous ne pouvez pas participer financièrement mille mercis d’avance de partager cet article autour de vous, sur les réseaux, peut être que par votre cause quelqu’un d’autre pourra.

C’est histoire d’une femme veuve de 67 ans, Hanifa ou plutôt « ralti » Hanifa  au vu de son âge. C’est une femme aimée et respectée dans son village mais bien au delà de ça.. c’est avant tout notre soeur fillah.

Je la connais très bien puisque, entre autre, elle vit à quelques pas de la maison de mes parents en Algérie.

Et au moment même où je vous écris ces lignes, avec une certaine émotion pour tout vous dire, sachez qu’elle souffre depuis des mois et des mois maintenant.

Notre « ralti » Hanifa  est atteinte d’une maladie qui se nomme le pemphigus.

Vous devez certainement pas la connaitre puisqu’il s’agit d’une maladie rare.

C’est une maladie auto-immunes de la peau et des muqueuses (structures qui tapissent la bouche, les narines, la gorge, l’œsophage, les muqueuses génitales ou anales). Elle se caractérise par l’apparition de « cloques » et de plaies douloureuses. Je vous laisse un peu imaginez, bien que personne ne pourra réellement le comprendre.

Il s’agit d’une maladie grave nécessitant un traitement.

Elle a évidemment tenté des traitements en Algérie et en Tunisie mais sans réel grand succès, puis par la volonté d’Allah elle a réussi à obtenir un visa pour la France. Elle est donc ici, depuis peu.

Elle est venue uniquement dans le but de se faire soigner et ne souhaite pas rester. Si cette soeur est prête à faire autant de kilomètres c’est car son quotidien est devenu très difficile.

Si on pouvez mesurer en degré son niveau de douleur sur une échelle de 10, il approcherait du 10.

Sa famille a financé les traitements en Algérie et en Tunisie, elle a aussi pris en charge son billet d’avion pour arriver jusqu’ici, mais les coûts étant importants, la famille n’arrive plus à payer pour toutes les dépenses.

Son visa expire dans un mois, il y’a donc urgence.

Oui, un mois seulement, car sans compter l’aspect financier, il y’a aucune couverture sociale pour les personnes dans sa situation,  il y’a aussi l’aspect temps qui entre en jeu.

Il y’a en effet, un professeur du centre hospitalier de Rouen, qui a proposé de soigner sa maladie par le biais d’injections, avec un espace d’intervalle nécessaire de 15 jours.

Voici une copie du devis de l’hôpital pour la première intervention.  Le montant total s’élève à 3184 euros. (pour des raisons évidentes, j’ai caché son nom et son adresse). Il faut ajouter à cela des frais pour son traitement journalier.

Elle a vraiment besoin de nous. 

D’après Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le musulman est le frère du musulman, il n’est pas injuste avec lui, il ne l’abandonne pas. Et celui qui s’occupe du besoin de son frère, Allah s’occupe de son besoin. Celui qui soulage un musulman d’un souci, Allah le soulage d’un souci parmi les soucis du jour de la résurrection. Et celui qui couvre un croyant (*), Allah le couvrira le jour de la résurrection ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2442 et Mouslim dans son Sahih n°2580)

(*) C’est à dire qu’il ne dévoile pas son péché.

Avec mon modeste blog/site, j’ai eu alors envie de l’aider. C’est la 3ème fois (depuis 2012), que je sollicite votre générosité et j’espère que vous serez insha’Allah nombreuses à répondre à cet appel. N’oublions pas la récompense du Très Haut quand il s’agit d’oeuvrer dans le bien et c’est une occasion en or d’effectuer une aumône cachée.

D’après Abdallah Ibn Ja’far (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « L’aumône cachée éteint la colère du Seigneur ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1908)

D’après Mouadh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « L’aumône éteint les péchés comme l’eau éteint le feu ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

L’imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit dans Al Wabil Sayib p 50:
« Certes l’aumône a un effet étonnant sur le fait d’enlever les différents types de malheurs et d’épreuves même si elle provient d’un pervers ou d’un injuste au point où même si elle provient d’un mécréant. Ceci est une chose qui est connue par les gens instruits comme par les gens de la masse. L’ensemble des gens de la terre conviennent de cela car ils en ont eu l’expérience ».

Je compte sur Allah et j’espère que par votre cause, elle pourra bénéficier des soins.

N’hésitez pas à participez et/ou partagez autour de vous et je suis sûr qu’ensemble, nous y arriverons insha’Allah.

Les dou3a sont les bienvenues.

Je jure par Allah de la véracité de mes propos.

Qu’Allah vous récompense.

Votre amana sera utilisée uniquement pour les soins de cette femme. (injections et traitement)

Voici le lien de la cagnotte à partager sans modération, qu’Allah vous préserve.

 

2 Comments on Une main tendue pour « Ralti » Hanifa

  1. Ainhoa umm Assia
    25 mars 2018 at 10 h 57 min (2 mois ago)

    Assalamu alaykum wa rahmatullah wa barakatuh oukhty fillah,comment va ralti hanifa a t’elle pu avoir ses soins ???? Peux tu nous donner de ses nouvelles baraka allahoufiki ma belle prends bien soin de toi merci pour ton site il est génial allah y berek

    Répondre
    • mouslima avenue
      15 avril 2018 at 7 h 52 min (1 mois ago)

      Wa aleyki slm ma chère soeur, brakallah oufiki c’est très gentilleà toi. El hamdulilah Tout vas bcp mieux ce n’est pas encore fini mais le plus dure est insh’allah derrière elle.. je vais faire un article pour donner des nouvelles insha’Allah.

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *